Nos valeurs

Nos valeurs constituent les trois piliers de FRAVEILLANCE qui par essence n’ont ni ordre ni hiérarchie :

INTEGRITE

Capacité et engagement à être fidèle à soi-même, à ses principes et à ses valeurs. Capacité à conserver une forte cohérence entre ses engagements, ses paroles et ses actes.

Choix de vie et qualité d’une personne digne de confiance et témoigne d’authenticité, d'honnêteté et de loyauté.

GENEROSITE

Capacité et engagement à aider les autres, à donner de soi dans le souci de l’autre sans en attendre de retour.

Choix de vie et qualité d’une personne qui incarne altruisme et bienveillance.

RESPONSABILITE

Capacité et engagement de chacun à agir et à assumer, socialement et moralement, la responsabilité de ses paroles et de ses actes.

Choix de vie et qualité d’une personne qui se sent responsable des autres et qui s’engage à en assumer les conséquences.

L’intégrité, la générosité et la responsabilité prennent tout leur sens avec la liberté de choix.


Une équipe engagée, riche de ses différences

Venant d’horizons et de parcours différents, nous croyons en la force de l’exemplarité de nos comportements et de nos engagements, à la richesse de nos différences.

Travailler ensemble, dans un même désir de changer les choses, constitue un moteur extraordinaire pour développer plus de solidarité envers les plus fragiles.

Les co-fondateurs de Fraveillance sont tous bénévoles.


 
Jérôme MENDIELA, 
co-fondateur-Président

Jérôme MENDIELA est un autodidacte, enthousiaste et entreprenant. Il est administrateur des Bleu Blanc. Il porte la conviction que chacun à son niveau peut porter un engagement sociétal et qu'ensemble, des citoyens volontaires peuvent changer les choses.
« Pour donner plus de sens à ma vie et incarner mon engagement citoyen, j'ai choisi de faire circuler ma chance et mon énergie au service des autres. La réponse qui s’est imposée : cofonder Fraveillance,
Parmi les difficultés, rencontrées par la situation de monoparentalité subie : l'accès au logement constitue un élément pivot pour apporter de la stabilité dans cette structure familiale bousculée. Dans cette famille monoparentale, en difficulté, je pense aussi à l’enfant, tantôt « lâché » tantôt « boulet » et j’ai l’espoir que Fraveillance fasse sa part pour restaurer un peu de bienveillance. »


Cécile ENSELLEM,
co-fondatrice, 

Docteure en sociologie, auteure de plusieurs ouvrages et contributions sur la famille, la jeunesse et l’action sociale, Cécile ENSELLEM est consultante auprès d’organismes publics et d’associations. Ses méthodes se nourrissent de ses expériences de chercheuse, d’enseignante à l’université, de responsable associative, d’évaluatrice, de formatrice et de conférencière. Sa démarche s’enracine dans le goût et le plaisir à accompagner ceux qui accompagnent les personnes sur le terrain.


« Innovation, pragmatisme, réflexivité, entraide, voici ce qui définit particulièrement fraveillance et motivent mon engagement. Ma motivation se nourri aussi sans cesse des personnes de grande qualité humaines et intellectuelles, son président, ses co-fondateurs et ses contributeurs qui la portent. Enfin, ce qui me pousse à agir avec Fraveillance c’est qu’elle en appelle à la responsabilité des uns à venir en aide aux autres, en n’oubliant pas que les uns d’aujourd’hui peuvent devenir les autres de demain. »

Corinne DUCREY,
co-fondatrice, membre du Conseil d’administration

Corinne DUCREY est chercheur au CNRS en stratégie des organisations, Fondatrice et Directrice de l'ESMC 3ème cycle de communication et de management culturels, Responsable du développement et chef de Cabinet à l'INA Institut National de l'Audiovisuel, Directrice de ETV MEDIA qui est société éditrice de la chaîne multimédia téléGENERATIONS, Fondatrice de CO § CO Compagnie et du festival CHEMIN FAISANT. Elle souhaite apporter son expérience et son enthousiasme à Fraveillance pour tout ce qui concerne la communication, les médias et les partenariats et, en particulier, pour la recherche et l'accompagnement des dons.

« Ce qui m'a le plus motivé dans mon engagement dans Fraveillance demeure la très grande difficulté des familles monoparentales à trouver un logement décent, situation qui est à l'origine de très nombreuses et très profondes difficultés pour les enfants comme pour les parents.
L'innovation de l'approche et la rigueur de la méthode incarnées par Jérôme Mendiela m'ont semblé une réponse à la fois efficace et humaine à cette urgence. »


Nathalie LAURET,  co-fondatrice, 

Nathalie Lauret est avocat au Barreau de Paris.

« J'ai décidé de m'engager dans Fraveillance tant à cause de son objet, trouver des logements à des familles monoparentales, qu'à cause de l'esprit et des modalités mises en place. L'esprit est celui de la responsabilité des familles, sans assistanat, ce qui n’empêche pas l'aide opératoire et pour les modalités, un professionnalisme affirmé dans la mise en oeuvre du projet Fraveillance. Comme tous les bénévoles, mon emploi du temps et le projet lui-même, ne permettent pas de perdre du temps. Fraveillance est dans l'action. »


Diane BRUNET COURTOIS, Administratrice 

« Parce que l’enfant subit, parce que le poste « logement » devient trop important dans un budget,

Parce que la configuration monoparentale est source de solitude, parfois d’exclusion, il nous faut regarder comment l’économie de partage peut apporter de belles solutions pérennes dans la mutualisation de l’habitat. Il me semble urgent de remédier à ces maux sociétaux en facilitant l’habitat partagé dans une dynamique d’entraide de proximité.

Je suis sensible à la vocation de Fraveillance qui s’inscrit dans cet esprit d’entraide tout en évitant l’assistanat. J’ai décidé de m’engager dans Fraveillance pour l’accompagner notamment dans le développement du mécénat ».

Diane BRUNET COURTOIS est diplômée Notaire et d’un DU spécialisé en ingénierie patrimoniale du Chef d’entreprise. Elle est experte indépendante en stratégies patrimoniales et accompagnent ses clients selon une approche patrimoniale globale, dans la pérennité transgénérationnelle.

Dans une démarche volontaire de partage et de transmission de son savoir-faire, Diane a fait de nombreuses interventions dans l’enseignement supérieur, est chargée d’enseignement vacataire en Master II à Dauphine.


Anne DOUVIN, Administratrice

« Parce que les schémas sociaux évoluent moins vite que la société ne le fait elle-même, la famille monoparentale, qui concerne une part grandissante de la population, reste une configuration précarisante. Le couple, apporte au marché du logement une valeur de stabilité du foyer mais également l’assurance de deux revenus. Pour ne pas que des choix de vies, qui sont parfois essentiels, ne fragilisent la vie des parents solos et celles de leurs enfants par voie de conséquence, il est urgent de trouver des solutions d’accompagnement et de soutien pour les familles monoparentales. »

Anne Douvin est architecte DPLG et Urbaniste diplômée par l’Institut Français d’urbanisme et l’école nationale des Ponts et Chaussées. Après avoir exercé dans des agences d’architectures et d’urbanisme, elle devient architecte urbaniste d’Etat il y a dix ans pour développer des politiques publiques. Anne a successivement occupé des fonctions dans les champs de la politique de la ville et de la rénovation urbaine, puis dans l’aménagement du territoire, le logement et l’environnement, et travaille aujourd’hui dans le domaine du Grand Paris et de la Culture.

Yoan PHILLIPS, co-fondateur, membre du Bureau - trésorier

Yoan PHILLIPS  est entrepreneur, financier et enseignant en économie. Spécialiste des marchés de matières premières, il a travaillé en banque à New York, Paris et Londres. Originaire de Guyane, formé en économie et en mathématiques à la Sorbonne ainsi qu’au CNAM à Paris, Yoan est un ancien élève de l’IESE à Barcelone et diplômé du MBA de l’Université Columbia à New York.

«J’agis au sein de Fraveillance pour ma mère, pour l’enfant que j’ai été, pour tous les fraveillants dont j’ai croisé un jour le chemin.»



Violaine TRUCK, co-fondatrice

Violaine TRUCK est certifiée Coach/Médiatrice spécialisée dans les relations difficiles au sein de l’entreprise. Elle considère que d’un conflit peut naître des idées et des transformations. C’est cette transformation qu’elle peut aussi accompagner sur le plan professionnel et personnel lorsqu’on la sollicite sur des problématiques de confiance en soi, de communication et de gestion du temps.

« Ce qui a motivé mon engagement dans Fraveillance, c’est cette idée qu’aider les gens à cohabiter ce n’était pas si simple a priori et assez novateur comme point de départ. Qui plus est, si on souhaitait le faire avec des outils simples et efficaces comme la médiation, cela pouvait aboutir à une situation quasi inédite en France : des colocataires en pleine possession de leurs moyens pour cohabiter et grandir soi-même mais grandir ensemble aussi. »

Charline RASPILLER

« Croyant en la force de l’action citoyenne, au développement des synergies entre les acteurs de la société civile, j’ai décidé de m’engager auprès de Fraveillance pour l'utilité sociale de son projet.

J’apprécie le positionnement clair de Fraveillance, ses actions concrètes, ciblées et innovantes pour faire face aux problèmes d’accès au logement des familles monoparentales.

A ce jour, il est au combien essentiel de reconnaitre la réalité des situations de vie de ces familles, et de favoriser avec les acteurs concernés une meilleure visibilité sociale face aux difficultés rencontrées.»

Charline RASPILLER  est de formation universitaire dans le secteur de l’intervention sociale, engagée dans le mouvement de l’économie sociale et solidaire, elle occupe un poste de coordinatrice de projet dans une structure médico-sociale.

Charline souhaite apporter au travers de son engagement associatif, son dynamisme et son énergie à des initiatives socialement innovantes qui apportent des solutions efficaces à des enjeux complexes.